Pourquoi la médecine n’utilise pas le jeûne face au Covid 19 ?

  • par

J’ai eu hier un échange avec un de mes amis sur Facebook qui m’a donné envie d’écrire cet article. C’est une personne très intelligente, qui a une très grande confiance dans l’éducation et l’enseignement de vie de notre société économique actuelle.

Le sujet était un partage de ma part d’une publication, avec comme message personnel que vu que de toute manière les traitements actuel ne fonctionnait pas face au Covid 19, voir était même dangereux (Ibuprofène, dafalgan), il ne fallait pas oublier qu’un jeûne de quelques jours pouvait aussi être très efficace.

Mon ami m’a dit que si cela devait être le cas, comment cela serait-il possible que tout les gens Bac + XXXXX qui planche actuellement sur le sujet Corona ne le savait pas?

J’ai mis fin à nos échanges, car Facebook n’est pas l’endroit pour débatre, et surtout parce que je sais que l’on ne peut pas convaincre une personne qui a un avis diamétralement opposé. Par contre, on peut apporter des connaissances à quelqu’un qui recherche des réponses.

Je vais donc expliquer ici comment le jeûne fonctionne contre toute agression externe et pourquoi la médecine ne connaît pas ou très peu son usage et son fonctionnement.

Le jeûne n’est pas une affabulation spirituelle de gens farfelus.
Le jeûne est un processus physique simple, qui consiste à cesser de manger afin de déclencher l’autolyse ou autophagie, qui est un processus de survie extraordinaire pour les êtres organiques. Le Pr. Valter Longo a prouvé que ce processus est exactement le même chez les levures, les vers, les souris et les êtres humains.

Le jeûne thérapeutique, c’est à dire au repos, est une pratique qui permet de guérir bien des choses. Partout ou je parle de jeûne, veuillez comprendre « au repos »

Il est connu par l’espèce humaine depuis des millénaires. Hippocrate ne jurais que par lui, Herbert Shelton l’a utilisé avec succès durant plus de 60 ans sur plus de 60’000 personnes avec tous types de maladies. En France, les naturopathes Tomas Uhl et Eric Gandon le pratique et le recommande sur Internet, il est super simple de s’informer.

Nous possédons tous en nous ce processus, qui se déclenche instinctivement lorsque l’on cesse de s’alimenter. Durant deux jours, le corps va utiliser le bol alimentaire pour continuer de fonctionner. Le troisième jours, à cours de glucides, cela sera un peu la paniquer dans nos cellules, surtout si à 50 ans vous faites cela pour la premières fois de votre vie.

Le 4ème jour, on ressens dès le lever une différence par rapport au jours précédent, qui souvent se passe alité, tranquille, avec des symptômes grippaux (maux divers, faiblesse). Le 4ème jour, tout va mieux, étrangement. C’est que l’autolyse est activée et que le corps à passé en mode « Survie ».

L’autolyse :
Une fois que l’on ne boit plus que de l’eau, le corps jeûne. Et le jeûne, contrairement à ce que l’on croit, n’est pas « ne pas se nourrir », mais bien se nourrir de nous même d’où le mot « autophagie ou autolyse ». Le corps va devoir palier au manque de glucides pour alimenter le cerveau et va fabriquer des corps cétonique avec les moyens du bord. Il va pour cela puiser dans toutes les réserves, principalement la graisse (96%) et dans les protéines des muscles non vitaux (4%).
Mais durant ce processus, toutes cellules faible, fragiles ou étrangères vont être éliminées.
Durant le jeûne, il n’y a aucune situation de carence, ni de maladies.

Je peux personnellement témoigner de la puissance de ce processus, utilisé dans plusieurs situation ou la médecine conventionnelle n’avait pas de solution. C’est phénoménal. L’inflammation ne survit pas à l’autolyse, la maladie de Lyme ainsi que les virus non plus. Je n’ai pas (encore) testé contre le covid 19, car pas encore contracté.
Mais de toute manière, c’est ma façon de luter contre tout les virus depuis plusieurs années, grippes, bronchites etc. (avec succès)

Mon message est le suivant :

Si vous attrapez le Covid 19, vu qu’il n’y a aucun traitement pour l’instant, il ne coûte rien d’arrêter de s’alimenter quelques heures. Le jeûne agit très rapidement, après 12-24 heures, les premiers bienfaits devrait déjà apparaître, et monter en puissance avec le durée du jeûne.

Si vous ne connaissez pas le jeûne, il faut impérativement vous renseigner sur la reprise alimentaire durant votre jeûne. Vous trouverez sur ce blog un article s’y référant dans la rubrique « jeûne »

Mais dans ce cas, pourquoi ne l’utilise t’on pas médicalement ?

Ceci n’est pas une théorie du complot, mais des faits :
Si vous connaissez l’avènement de la médecine moderne, vous savez qu’en fait, c’est surtout la pharmaceutique qui à mis la main sur une partie de notre santé, et qui a exclu les autres pratiquants de ce l’on appelle aujourd’hui « médecine »

Le journaliste Thierry de Lestrade a écrit un reportage pour Arte appelé « Le jeûne, une nouvelle thérapie ? » Cet homme a travaillé durant 3 ans (2009-2012) sur cette enquête et relate dans son reportage TV et son livre (le livre est plus complet, je le recommande à quiconque s’intéresse un tant soit peu à sa santé) Comment durant les années 1870-1890 au USA est née notre médecine actuelle. Et bien, cela fait un peu froid dans le dos… Son reportage a profondément changé le journaliste, qui lui non plus n’en croyait pas ses oreilles lors des ses découvertes.

Donc le jeûne thérapeutique est connu et pratiqué de longue date. Le Pr Longo recommande pour rester en pleine santé d’effectuer un jeûne de 5 jours tout les 6 mois. Je pratique depuis plus de 5 ans, je peux confirmer que cela a améliorer ma santé au-delà de mes espérances.

Imaginez :
Une population moins malades, qui stoppe sa consommation durant 10 jours par années… le manque a gagner de la pharma et de l’économie en général sera énorme.

Partout je lis des avis de médecins qui disent « Ha oui, il semblerait que le jeûne puisse être intéressant, mais nous manquons d’informations » blablabla.
Ha oui ? Les travaux de Shelton peut-être ? Ceux du Dr Youri Nikolaev, peut-être, Du Pr Longo, et la liste est longue.

Il suffit d’additionner deux et deux, et vous trouverez comme moi 4 et pourquoi l’on enseigne pas cette pratique gratuite à nos médecins.

Pour conclure, ne donner pas une confiance aveugles en nos marionnettiste ! Vous avez de nos jours accès à énormément de sources d’information, faites en le tri, et surtout, si vous n’êtes pas sûr, Testez !

En espérant avoir pu contribuer à apporter un peu de sérénité durant cette période,
Bien à vous,
Jeff

PS :
Ici un témoignage de guérison du Covid 19 (probable, manque de test)
– les liens vers les ouvrages ou les sites mentionnées se trouvent dans le pdf disponibles dans l ‘onglet « Référence » de ce blog.
– Les conseil de comment jeûner et sortir du jeûne se trouve dans la rubrique « jeûne de ce blog.
– le liens du forum de jeûne-et-santé sur le forum canada, qui contient énormément de témoignages de guérisons, ainsi que de nombreux conseils