Menu

Premier jeûne? Conseils

5 mars 2019 - Jeûne

Le jeûne est un système ancré dans nos gènes, il est donc simple de le mettre en pratique. Beaucoup recourent à un centre spécialisé ou effectuent le jeûne dans une retraite. Ces deux solutions ne sont pas bon marché car souvent ce n’est pas forcément juste à coté et l’hébergement coûte. Il serait dommage de se passer de cette formidable possibilité de guérir juste pour une question d’argent.

Avant de se lancer dans un jeûne, il est important d’aménager le temps et les conditions nécessaires afin qu’il se déroule dans les meilleures conditions.

Un jeûne thérapeutique doit se dérouler au repos pour laisser un maximum d’énergie aller à la guérison du corps. Shelton et Boudreau recommande un repos total durant le jeûne, même de rester alité le plus possible. Avec mon expérience, je confirme moi aussi cela : Plus on est actif, moins l’autolyse est efficace (paradoxalement, mieux on se sent). Donc, avant de se lancer, il est capital pour maximiser les chance de réussite de prévoir le temps nécessaire et l’environnement du jeûneur.

Exemple personnel d’organisation :
Les premiers jeûnes ont été difficile. J’ai commencé par 5 jours, puis 7. Les derniers ont été d’une durée de 21 et 28 jours, à l’eau, et se sont très bien déroulé, en vivant à la maison, avec ma famille qui continuait à vivre normalement, cuisiner et manger. J’ai passé tout mes « repas » (un verre d’eau) à table avec eux, sans avoir envie de manger, malgré la vue de nourriture et l’odeur. Une petite balade tout les jours avec le chien, du repos, se donner le temps de guérir.
J’ai bien entendu investi mes vacances pour pouvoir le faire, je travaille à temps plein.


Si certain d’entre vous aimerai tenter l’expérience et avoir une personne expérimentée à qui parler en cas d’inquiétude durant un jeûne, je donne volontiers quelques conseils. Il suffit pour cela de me laisser un message par le biais de l’onglet « Contact ». Je vous répondrai rapidement et avec plaisir.

Bien à vous,
JFD